janvier 2015 un participant nous écrit

« Voici ce qui me vient spontanément en réponse à la proposition qui m’a été faite de traduire en quelques lignes ce que j’ai vécu aux Chamois pendant cette semaine de janvier 2015.Un des buts de la spiritualité n’est-il pas de nous aider à vivre mieux notre condition humaine, dans un « mieux avec soi, mieux avec les autres » ?
Sur ce plan, la semaine passée aux Chamois avec 8 autres personnes, (parmi lesquelles je n’en connaissais qu’une seule, X …, l’initiateur du projet) a relevé de la pure magie.
Vous prenez de la moutarde, de l’huile, du jus de citron, du vinaigre, du sel, du poivre. 
Ces ingrédients si différents l’un de l’autre dans leur goût, leur forme, leur texture, peuvent pourtant s’harmoniser entre eux sous forme de mayonnaise, pour autant qu’un bon « tour de main » soit capable de créer les conditions de l’émulsion.
C’est exactement ce qui se produisit rapidement entre nous, avec une simplicité déconcertante.

Le grand « émulsionneur » fut X…, bien entendu, qui avait su créer la structure, donner le cadre, clarifier l’intention, et chaque jour, impulser une organisation tenant compte de chacun et de tous.
Mais nous, le sel, le poivre, l’huile, le vinaigre, la moutarde, le citron, avons eu le bonheur d’être curieux les uns des autres, de nous émerveiller de nos différences, et de laisser prendre la sauce qui avait un furieux goût d’amour.
Les rires qui fusaient de toutes parts en témoignaient bien.

Et au fond, il me semble, devant ces joyeuses dispositions qui, à mes yeux, relevaient d’une certaine magie, qu’il n’était même plus nécessaire de nous mettre à causer du thème de la semaine, « ma spiritualité au quotidien », tant elle se vivait à chaque instant, dans l’ouverture, le respect, l’écoute, le don, la simplicité, la gratitude, la bienveillance, la tempérance, la joie, le partage, la bonté, la beauté….
Quel feu, quelle lumière, nous animaient donc de l’intérieur, étincelant dans nos yeux, résonnant dans nos rires, pour ainsi donner à chaque instant le meilleur de nous-même aux autres, dans la quête de l’équilibre délicat entre prendre soin de soi et prendre soin des autres ?

Au milieu de ce cadre propice, en ce coin de nature qui ne peut que nous incliner à nous élever en-nous-mêmes et vis-à-vis de l’autre, j’ai eu ce sentiment que nous nous étions donné le mot pour incarner, chacun à notre manière, les bras désarmés du Divin. Il y avait comme une coupe, vide au départ, prête à tout recevoir, dans lequel se versèrent les ingrédients abreuvés à la Source divine qui produisirent cette exquise mayonnaise, dosée à merveille.

Cela, je l’ai vraiment ressenti, moi qui étais arrivée là avec mon paquet de doutes, d’incertitudes, de fragilités, de blessures et de fatigues, mais aussi avec l’élan de l’espérance, la curiosité de nouveau, et l’amour de la rencontre.
Jour après jour, nous avons cuisiné l’amour, mangé la joie, marché la bonté, ri la simplicité, chanté la beauté, …
Et si Dieu n’existe que par sa création, parmi nous, il était présent et vivant, si chaud, si bon, si doux au cœur de nos expériences. 
Sa Lumière et sa Flamme restent vivants en moi et ont tracé un sillage.
Merci à chacun.e pour sa présence qui a fait de cette semaine, pour moi, un grand bain d’amour.

Merci aussi à tous ceux qui, depuis l’origine, ont créé, porté et transmis ce que sont Les Chamois, à ce jour, pour nous permettre d’en bénéficier de telle manière.
Ma gratitude également à tous ceux qui font vivre le Massif du Mont Blanc pour nous permettre d’accéder à sa majestueuse beauté.
Et je pense ici tant au personnel du TMB, aux charmants gérants du restaurant de la gare TMB, aux inconnus qui déneigent et veillent à notre sécurité sur les routes et tutti quanti. »


Séjours d'été

Promenades, randonnées, fleurs, animaux et fraîcheur!

Séjours d'hiver

Neige, raquettes et ski dans un cadre majestueux !